DIALOGUE IMPROBABLE. pour rire un peu entre deux slams.

Publié le par DUSTER

  • Bonjour! tu es qui toi?

  • je suis une puce

  • qu'est-ce que tu fais là?

  • je squatte ton chien

  • et tu crois que c'est bien?

  • oui génial

  • je parlais du chien

  • il est confortable et son poil est doux

  • normal, je m'en occupe bien, mais que dis-je? il faut que tu t'en ailles

  • je ne peux pas, je ne suis pas seule à habiter là

  • ah! parce que vous êtes plusieurs?

  • ben oui, j'ai toute ma colonie et je ne veux pas perdre ma place

  • comment? tu me dis que mon chien est complètement infesté?

  • en effet, nous sommes nombreuses, nous nous sommes rassemblées pour faire la guerre aux tiques

  • je ne le crois pas, il a aussi des tiques?

  • oui et je peux te dire qu'ils sont affamés, ils ont déjà bu la moitié du sang que l'on se réservait

  • je vais de suite baigner mon chien

  • ah non! pitié! tu vas tuer toute ma famille!

  • Ce n'est pas mon problème, je ne vais pas le laisser se gratter ainsi, je serais une mauvaise maîtresse

  • maîtresse? tu veux tuer la maîtresse d'école de mes enfants? tu es une sadique, nous avons assez de problème avec les tiques, pitié, laisse-nous vivre

  • que nenni! vous n'avez rien à faire ici, adieu la puce, on se reverra dans une autre vie

  • une autre vie? mais je n'en ai qu'une et elle est si brève, donne-moi une dernière chance

  • ok; si tu sautes sur mon mollet, tu as le choix, soit je t'éclate de suite, soit tu emmènes ta famille vivre dans mon plancher

  • drôle de choix! même avec la deuxième option tu te débarrasseras de moi, je préfère mourir en héroïne, je retourne à la guerre des tiques, adieu humaine

  • adieu la puce!

    A ce moment là, la puce prit son portable et envoyât le sms suivant : S.O.S. famille en danger de mort venir secours porter anti-poison.

    Morale de l'histoire : je ne savais pas que les puces avaient des portables.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article