ô magie.

Publié le par DUSTER

Que ce soit dans une goutte de rosée
Ou sur une flaque d'eau après la pluie
Tu te reflètes sur le tain glacé
Ouvrant le regard du citadin
Dont l'avenir est incertain
Vers ton havre de paix
Comme une rose des sables du désert
Tu nous réchauffes de ton soleil
Tu nous donnes des arc-en-ciel
Et les parfums que ton corps exhale
Nous emportent vers des horizons
Qui enivrent notre for intérieur
De maints paysages extérieurs
O toi Dame Nature magnifiée
Par le miroir de la vie étale
Tes richesses à nos yeux éblouis
Par autant d'explosions de subtilités
Que le regard que nous posons
Soit comme un reproche amer
Sur ta bafouée fragilité
Nous avons lâché un pet
A chaque fois tu te rebiffes
Tu nous inondes de chaleur
Et pourtant tu nous pardonnes
Tu nous offres avec ardeur
Tous les fruits de ton labeur
Emerveilles-nous pauvres hommes
Imposes-nous ta griffe.

 

Publié dans DUSTER

Commenter cet article