CORRIDAMORT

Publié le par DUSTER

Un dimanche ici bas
Devant
Une infernale tour
J'attends mon tour
Depuis des ans
Pour clamer le combat

Pancartes, affiches
Rien à fiche
De ces regards
Ringards
Moi et mes acolytes
Luttons contre ces rytes

Réunion silencieuse
Et même très pieuse
Que nous menons contre ces bourreaux
Envers les animaux

Tendez vos mains
Nous vous donnons informations
Avant de franchir
Cet espace de communion
Dans un air malsain
Et cela sera pire

La corrida
A titre indicatif
Se parant de faux justificatifs
Mène au trépas

Un dimanche
A l'heure du goûter
Et tout penche
Vers la cruauté

Une atmosphère qui plombe
L'insupportable est à son comble
Et de son corps encore brûlant
Et souvent bien encore vivant
Ses oreilles lui sont ôtées
Afin de les porter en trophée

Un dimanche de larmes
Rougi par ce drame
Un dimanche de pleurs
Et plein de douleur

Un dimanche à l'heure du dîner
Tous viennent se congratuler
D'avoir si facilement gagné
Un titre pour la postérité

Un dimanche dans la nuit
Et sans cesse ce bruit
De ces lâches guerriers
Qui ont mutilé et tué
Taureaux nos frères
Comme nous mammifères

Un dimanche tout sang
Et si inhumain
Que je tente pourtant
Que je tente en vain
D'appartenir à dit-on l'intelligente humanité
Mais bien désaxée
Dans son cruel avenir

Un dimanche la honte
Petits lutins dorés
Sont comme des bouchers
Devant ces déshumanisés
Si bien ensorcelés
Ce n'est pas un joli conte

Un lundi
A midi
Sur la vitrine de la boucherie
Est écrit
Viande de toros à consommer
En toute convivialité

Un avenir de compassion
Pour l'humain qui a perdu la raison
Un avenir de compassion
Un jour peut-être ils comprendront
Un avenir de pardon
Alors continuons et luttons !

Publié dans L N

Commenter cet article